JOHAN VAN MULLEM
24.04.2017 – 19.05.2017

Johan Van Mullem – Le Passeur from Loo & Lou Gallery on Vimeo.

Façonnés par ajouts et soustractions successifs de matière, les visages surgissent de la toile et incarnent les différentes « faces » de notre humanité. Cette accumulation de matière transparente renforce l’effet de profondeur de la toile du tableau qui vibre alors de sa lumière intérieure, comme retro éclairé. Capteur de lumière, passeur d’une réalité invisible, l’artiste ouvre à travers ses compositions une fenêtre sur une mémoire originelle qui entre en résonance intime avec nos sens, ébauchant la cartographie de notre être profond. Depuis le décès de son père il y a quelques mois, Van Mullem a entrepris un travail sur le noir et blanc Dans ce cheminement du deuil, il explore de nouvelles formes où le corps fait quelques apparitions.

La Galerie George V invite le spectateur à un face-à-face avec la matière animée à travers une série de portraits en couleurs, dont certains ont été récemment exposés au musée d’Ixelles à Bruxelles. Celle du Haut Marais accueille ses œuvres les plus récentes en noir et blanc.

L’Atelier (lieu d’exposition pérenne d’oeuvres emblématiques des artistes de la galerie), situé à deux numéros dans la rue Notre-Dame-de-Nazareth, présente une série de dessins grand format où le sujet se déploie au fil d’un tracé précis, nerveux et continu.

L’exposition permet de découvrir différentes facettes d’un artiste au parcours singulier qui, affranchi de toute « école » et dans une quête de maturité, aura attendu presque cinq décennies avant de dévoiler, enfin, son œuvre au public.