Flo Arnold
    Territoire (2020)
    Papier cellulosique, cartes, peinture, dessin
    50 x 50 cm
    1 000 euros
    POUR PLUS D'INFOS >

    LES OEUVRES LIÉES
    A PROPOS DE L'ARTISTE

    FLO ARNOLD

    Née en 1975 en Alsace (France), Flo Arnold grandit à Casablanca (Maroc). Diplômée de l’Académie des Arceaux (Montpellier, France), elle continue ensuite de se former aux États-Unis, où elle fait partie de The American WatercolorSociety. Actuellement, elle vit et travaille entre le Maroc et la France.

    Son métissage culturel, élément constitutif de son travail, s’est forgé grâce à de nombreux voyages et séjours à l’étranger, en Afrique, Europe et aux États-Unis. Ses installations témoignent de ce nomadisme existentiel : ses gestes sont le résultat de son parcours. Ses créations sont parfois accompagnées de lumière et/ou de sons. Le matériau utilisé, le papier hydrofuge blanc, suggère l’éphémère et la fragilité, mais aussi une forme d’évanescence soulignée par leur apparente lévitation.

    Les sculptures de Flo Arnold flottent ainsi dans des espaces qui ouvrent à la pensée, à la spiritualité, au voyage intérieur. Citoyenne du monde, elle nourrit de manière métaphorique ses sculptures de ses rencontres.

    En avril 2018, elle réalise à l’Atelier de la Loo & Lou Gallery l’installation in- situ Vertige du monde. Cette germination de flux organiques en papier rétro éclairés, sonorisée, vient dévorer l’espace telle une végétation luxuriante. L’architecture du lieu disparaît sous une cascade immaculée. La plasticienne souligne ici que chacun d’entre nous pour oublier le vertige du monde qui nous entoure doit vivre dans une sphère sans frontière, sans limite à la recherche d’une paix intérieure. Cette proposition est complémentée et nourrie par l’exposition Territoire Unique de l’artiste Christophe Miralles, présentée parallèlement dans l’espace expositif de la Loo & Lou Gallery Haut Marais.

    Son parcours a donné lieu à des expositions individuelles et collectives en France et à l’étranger. Florence Arnold a également exposé son travail dans de nombreuses foires d’art. Elle a participé en 2014 et en 2016 à la Biennale de Marrakech, durant laquelle elle a exposé au Musée de la Palmeraie, pour la première fois, ses installations en papier hydrofuge sur laiton gainé. Suite à sa participation à la foire d’art JustMad (Madrid, Espagne) en 2019, elle a reçu le premier prix de la Room Mate Collection. Elle a aussi participé à Art Paris en 2019 avec la Loo & Lou Gallery et en 2020 avec la galerie Bogéna (Saint-Paul-de-Vence, France).

    Son œuvre est présente dans plusieurs collections privées et publiques au niveau international, dont la Fondation Mamda, à Rabat, les fonds du Palace Saadi, à Marrakech, le BMCE Bank au Maroc, le San Francisco Food Bank, le Palais Royal de Maroc et le Musée de la Palmeraie à Marrakech